Le Dien Chan


Le Dien Chan est une méthode de réflexologie à l'initiative du Professeur Bùi Quôc Châu. C'est dans les années 1980 que le Professeur  a fait la découverte de la réflexologie faciale. Ces théories ont fait l'œuvre de nombreuses réflexions et recherches.

Aujourd'hui beaucoup répandue dans le monde, cette méthode allie la philosophie orientale et le savoir scientifique occidental. Suite à ses recherches sur le Dien Chan et des essais cliniques, sa théorie a été validée et présentée à l'Académie de médecine chinoise à Pékin.
Le Dien Chan est pratiqué dans plus de 35 pays. A partir des points de réflexologie du Dien Chan, c'est plus de 300 000 personnes qui ont été traitées au Vietnam et des pays d'Amérique latine, comme Cuba ou le Mexique, l'ont inséré dans leur organisation de santé de famille depuis plus de 15 ans.

Le Professeur Bùi Quôc Châu a remarqué que les différentes douleurs que peut ressentir l'homme se reflètent sur la peau et spécialement celle du visage. Ainsi les différents points de réflexologie sont reconnaissables et font partie d'un grand réseau de points réflexes du corps. Plus tard le Dien Chan regroupera plus de 30 schémas de réflexologie faciale réalisés par le Professeur. Le Dien Chan était autrefois appelé le Dien Cham, "Cham" signifiant "aiguille". A l'origine du concept le Professeur Bùi Quôc Châu utilisait en effet des aiguilles d'acupuncture. Ses outils ont ensuite évolué vers des instruments crées par lui-même et permettant d'obtenir les mêmes résultats sans piquer pour autant.

Dans le concept du Dien Chan le dialogue avec le patient est privilégié et primordial. Cette relation est nécessaire afin de diagnostiquer le plus rapidement et le plus précisément les zones à traiter. Il est important de guetter chaque mot du patient, ses réactions, il faut l'observer afin de détecter au mieux les points. Le Dien Chan est une discipline qui demande beaucoup de rigueur et de minutie.

Cet outil thérapeutique traite les douleurs efficacement mais aussi rapidement. Les séances sont de courte durée et les résultats sont visibles après très peu de temps. Le patient voit la douleur s'estomper jusqu'à disparaître et retrouve une grande vitalité, un meilleur état d'esprit. Il est plus efficace de travailler sur le visage. Etant près du cerveau le message partant du visage arrive plus rapidement et le retour est plus efficace.

Les recherches et essais cliniques du docteur Bùi Quôc Châu se poursuivent et ne cessent de progresser vers un développement de la réflexologie. De plus en plus de points réflexes sont découverts. Ces différents points réflexes tendent à améliorer le Dien Chan et le faire avancer vers une médecine plus complète.

Le Dien Chan est aujourd'hui une médecine internationale aux nombreuses vertus. Utilisé de façon régulière et adapté à tous les maux, le Dien Chan permet à de nombreuses personnes de retrouver vitalité et dynamisme au quotidien. Combiné à une hygiène de vie saine le Dien Chan est un atout que chacun peut utiliser. A domicile ou en cabinet il est un outil de renforcement de l'organisme afin de faire le moins possible appel aux médicaments et produits de guérison chimiques.

 

 

 
Plus de 400 points orthonormés sur le visage.
Pose de patchs sur le visage prolongeant la stimulation.
Outil spécifique pour les zones réflexes traitant la douleur.
Travail en local sur une zone douloureuse.
Double boule Yin sur zone douloureuse localisée.
Boules spécifiques pour la douleur articulaire.
 
Rateau cuir chevelu pour une régulation du corps.
 
Stimulation des avant-bras pour disperser la douleur.
 
Les médecines douces - Le Dien Chan - La réflexologie - la réflexologie faciale
Lyon-Réflexologie (c) 2011